charlesandwilliamandgeorge Charles et sa famille au Canada

Charles et sa famille au Canada

Pour le meilleur et pour le pire : une vue d’ensemble du rapport du prince de Galles et sa famille avec le Canada et les canadiens

Pendant des décennies, les intérêts multi-focalisés du prince de Galles l’ont gagné beaucoup de respect et ont développé la résonance significative parmi des Canadiens. Celles s’étendent d’un souci pour l’environnement établi aux pratiques agricoles soutenables, et de l’architecture humanitaire, et à son rôle en tant qu’interlocuteur principal entre l’Islam et l’Ouest, et—surtout—à son travail parmi la jeunesse et l’entreprise par l’intermédiaire du Prince’s Trust. En effet, une partie des Canadiens éminents ont visité certaines des opérations du Trust pour voir comment elles pourraient s’appliquer au Canada. Et la présence personnelle au Canada de l’héritier au trône est une vue familière depuis son adolescence.

En tant que jeune homme, Il a plongé sous les eaux de la calotte glaciaire arctique, émergeant avec un costume gonflé, un peu comme l’homme renommé dans la publicité de la compagnie de pneu Michelin! Mais la photographie amusante a reflété en fait un évènement délibéré et soigneusement étagé par le gouvernement de Pierre Trudeau. Aucune meilleure image ne pourrait avoir informé le monde de 1970 de l’affirmation de la souveraineté du Canada au-dessus de ses terres et passages nordiques de l’eau, un rôle alors examiné par les États-Unis et l’URSS. Les retours au pays orientés, liant les intérêts du prince aux valeurs et aux soucis canadiens, ont ainsi fait partie d’une stratégie par lequel Charles soit venu pour connaitre le Canada. Également les Canadiens ont développé pour eux-mêmes leurs propres impressions de leur futur roi, donc sans par l’intermédiaire et l’objectif souvent entièrement faux du "journalisme" tabloïd britannique.

Étant donné que la famille royale, comme famille, reflète les hauts et les bas de nos propres familles, les Canadiens également ont connu Charles en partageant et les bons et les mauvais moments de sa vie. Nous avons grêlé sa jeune mariée, Diana, pendant leur tournée triomphante aux provinces Maritimes en 1983, alors que dans 1986 quand aucun moins d’adulation ne les accompagnaient à Vancouver pour un retour aux pays aboutissant concentrée sur une visite au Expo 86. Un accueil chaleureux les a également été accordé pendant une excursion en Ontario en 1991. Il était à cette occasion que Charles et Diana ont été mémorablement réunis à leurs fils, William et Harry, à bord de Britannia, qui a été accouplé dans le port de Toronto.

En commun avec un monde peut-être trop facilement étourdi du grand et profond déplaisir qui accompagne la panne d’aucun mariage et qui apporte inévitablement ses misères à notre propres famille et amis, les Canadiens ont ardemment consommés les détails tristes de la panne publique même du mariage royal, et le déplaisir l’accompagnant pour Charles et de Diana et leurs familles. Et on a formé des jugements faits basés dessus, au mieux, la connaissance inachevée de toutes les circonstances impliquées, bien qu’il ait été clair le crédit reflété par situation sur ni l’une ni l’autre partie. Cette réaction émotive a été rallumée dans la peine véritable ajoutée à l’hystérie désagréable qui a accompagné la mort tragique de Diana en 1997.

Cependant, comme nos contreparties en Grande-Bretagne et dans tout le Commonwealth, pendant que le temps passait beaucoup de Canadiens sont graduellement venues pour juger Charles moins comme figure dans un feuilleton horrible et plus en tant qu’homme entier, avec beaucoup de talents et avec les pailles manifestes aussi. Le bourgeonnement du soutien de ses diverses causes, et sa relation évidemment étroite avec ses fils ont menés la plupart des Canadiens pour souhaiter lui le même bonheur ainsi bon nombre d’entre nous ont trouvé dans les deuxièmes mariages. Cette vue plus sympathique était évidente à l’occasion du mariage de Charles à Camilla Parker-Bowles en 2005—et dans la bienvenue chaude et sans incident donnée le prince et la duchesse des Cornouailles sur leurs premiers retours au pays canadiens comme couple en l’automne de 2009. La tournée a également rappelé des Canadiens les liens héréditaires directs de Camilla au Canada, par l’intermédiaire d’un ancien premier ministre, monsieur Allan MacNab, un fils de Hamilton, Ontario (et le constructeur de Dundurn Castle) qui était grand-grand-grand grand-père de la duchesse.

Le duc et la duchesse de Cambridge, le prince George et la princesse Charlotte

Les Canadiens ont rejoint le Commonwealth et le monde entier pour célébrer l'engagement et ensuite le mariage royal du fils aîné de Charles, le prince William, à Catherine Middleton, le 29 Avril 2011. Seuls quelques mois plus tard, la tournée la plus exubérante royale dans l'histoire canadienne - et la première tournée à l'étranger du couple - a eu lieu comme le duc et la duchesse de Cambridge - universellement et affectueusement appelé William et Kate – ont voyagé dans de nombreuses régions du Canada entre le 30 Juin 30 et le 8 juille. Des foules massives les saluèrent partout, répondant à la fois la dignité et des éléments amusants du programme, avec plus d'un million de personnes se rassemblantes pour les accueillir à Ottawa et à Calgary! La tournée a été plus important en tant encourager l'unité nationale étant donné l'accueil chaleureux que Ses altesses royales ont reçus au Québec.

L'annonce que William et Catherine retourneraient au Canada à l'automne 2016 (le 24 septembre – le 1 octobre) pour une grande tournée de la Colombie-Britannique et du Yukon n’a porté pas moins d'excitation, avec les emplacements choisis reflètent le rôle de William comme un Ranger honoraire du Canada. On a cru que la visite permettrait de renforcer davantage les liens de l'héritier avec le Canada qui a commencé quand, en 1998, lui et son frère, le prince Harry, avait skié avec leur père à Whistler, en Colombie-Britannique, après une journée à Vancouver au cours de laquelle les garçons ont accompagné leur père.



Charles et Camilla lors de leur retour au Canada, 2014



Le duc et la duchesse de Cambridge visite le Canada 2011

Points culminants de l’entretien entre Charles et sa famille avec le Canada pendant ses 21 retours au pays

Picture

2009

  • Charles et Camilla ont souhaité la bienvenue au Canada pour la première fois comme couple : chaudement accueillis à Terre-Neuve-et-Labrador, en Ontario, en Colombie-Britannique et au Québec—ce dernier avec plusieurs centaines de démonstrateurs séparatistes dominants le reportage de médias
  • La tournée a conclu avec le prince de Galles joignant la gouverneur-générale aux cérémonies nationales de Jour de souvenir organisées par la Légion canadienne royale
  • Les princes William et Harry ont été désignés membres honorifiques des Rangers canadiens

2009
Picture

2008

  • Harry participe en exercices militaires de forces Britanniques à Suffield, Alberta, et apprécie des soirées libres se mélangeant avec des Canadiens dans des restaurants et boites de Red Deer

2008
Picture

2002

  • Charles a été attribué la médaille Canadienne de jubilé d’Or

2002
Picture

2001

  • Charles a été grêlé par des milliers pendant sa visite de midi-heure à Ottawa
  • Visite également le Yukon et Saskatchewan pendant des retours au pays de six jours. Saskatchewan a lui attribuée la médaille de service volontaire

2001
Picture

1998

  • Après un jour des engagements dans la région de Vancouver, Charles, William et Harry apprécient des vacances de cinq jours de ski dans Whistler

1998
Picture

1991

  • Charles et Diana sont joints par William et Harry pendant cinq jours des retours au pays de l’Ontario

1991
Picture

1986

  • Charles et Diana accueillis à la Colombie-Britannique, aboutissant à la visite au Expo 86 à Vancouver

1986
Picture

1983

  • Charles amène Diana au Canada pour la première fois—des foules énormes les accueillent pendant la tournée de 18 jours des provinces Maritimes ; ils ouvrent également les jeux d’université du monde à Edmonton, Alberta

1983
Picture

1982

  • Charles a été attribué la Décoration des Forces canadiennes (CD) avec deux agrafes suivantes

1982
Picture

1977

  • Charles a été attribué la médaille canadienne de jubilé d’Argent

1977
Picture

1976

  • Charles joint la Reine, le prince Philip et sa sœur et frères pour assister aux Jeux Olympiques de Montréal et à l’acclamation sur sa sœur, la princesse Anne, quand elle a concurrencé dans des évènements équestres chez Bromont, Québec

1976
Picture

1970

  • Charles fait la première visite canadienne, débutant avec un solo deux jours à Ottawa avant de joindre la Reine et le prince Philip pour célébrer les centenaires en confédération de Manitoba et de Territoires-du-Nord-Ouest—pendant quel Charles a fait le piqué renommé sous la calotte glaciaire arctique

1970

Les rôles militaires du prince de Galles


Comme la plupart des autres membres de la famille royale du Canada, le prince de Galles est titulaire d'un certain nombre de nominations militaires honoraires par lequel il maintient un contact étroit avec les unités des Forces Canadiennes et sert de centre de fierté et un embrasement de l'esprit de corps et les traditions de la familles régimentaires impliqués. Les nominations du prince sont classés par ordre de durée de service.

2015

  • Commodore-in-Chief, Royal Canadian Navy (Fleet Atlantic)

2012

  • Honorary Commissioner, Royal Canadian Mounted Police

2009

  • Vice-amiral, Commandement maritime des Forces canadiennes
  • Lieutenant-général, Canadian Forces Land Command
  • Lieutenant-général, Commandement de terrain des Forces canadiennes

2005

  • Colonel-en-Chef, The Toronto Scottish Regiment (Queen Elizabeth The Queen Mother’s Own)

2004

  • Colonel-en-Chef, The Black Watch (Royal Highland Regiment) of Canada

1985

  • Colonel-en-Chef, The Royal Canadian Dragoons

1977

  • Colonel-en-Chef, Réserve aérienne du Canada
  • Colonel-en-Chef, Lord Strathcona’s Horse
  • Colonel-en-Chef, The Royal Regiment of Canada
  • Colonel-en-Chef, The Royal Winnipeg Rifles

Contact

  domsec (@) monarchist.ca
  (1-800) 465-6925
  La Ligue monarchiste du Canada
B.P. 1057
Succ Lakeshore Ouest
Oakville, Ontario L6K 0B2

Média sociaux