La Monarchie au Canada Dans Notre Vie de Tous les Jours

Voici quelques exemples qui illustrent la présence de la monarchie dans notre quotidien au Canada:

Forces Armées Canadiennes

Symboles de la loyauté des FAC à la Reine et non aux politiciens, les navires de la Marine royale canadienne ne s'intitulent pas "Navire de Stephen Harper" ou "Navire de Paul Martin", mais bien "NCSM" ou "Navire Canadien de Sa Majesté". De même, la Reine honore les services de notre Aviation par l'appellation "royale", et les services de nombreux régiments prestigieux tels que le Régiment Royal du Canada ou le Régiment Royal de l'Artillerie canadienne. La Reine ainsi que certains membres de sa famille sont Colonels-en-Chef de plusieurs unités militaires canadiennes, un rôle qui procure à leurs membres une cohésion et une connexion directe à la Couronne; le Colonel-en-Chef ayant le rôle honorifique de "chef de famille". Nous avons tous assisté à des échanges de saluts entre les membres des forces armées. Ceux-ci ne sont pas considérés comme un honneur à un officier de grade supérieur, mais bien une marque de respect à la Reine. Autre type de salut royal: les tirs de canons à l'occasion des célébrations et anniversaires royaux tels que le Victoria Day qui célèbre la fête officielle de la Reine au Canada.

Armoiries et Insignes Officielles

Chaque fois que tu reviens au Canada après des vacances à l'étranger ou une virée-shopping de l'autre côté de la frontière, les agents des Services Frontaliers du Canada (qui te posent souvent plein de questions) portent sur leur uniforme l'insigne des ASFC, surmontée de la Couronne. De même, lorsque ton député te répond par écrit, l'en-tête à lettre et l'enveloppe porteront les Armoiries du Canada, qui incluent les deux devises nationales. Ce ne sont que quelques uns des nombreux exemples visibles qui symbolisent la souveraineté du Canada et servent aussi à identifier rapidement les fonctionnaires de l'État. L'Autorité Héraldique du Canada attribue ces armoiries, par l'intermédiaire du Gouverneur Général, alors que seule la Reine approuve personnellement l'usage de la Couronne royale. Regarde autour de toi, tu seras surpris de voir des armoiries et insignes un peu partout: sur les uniformes militaires, les voitures de polices, etc. L'Autorité Héraldique attribue également des armoiries à des individus ou des organismes qui en font la demande. Le design reflète les intérêts et la carrière de la personne. C'est certes un processus onéreux mais une belle manière de célébrer un anniversaire spécial ou une réalisation particulière, et perpétue une tradition héraldique qui remonte au temps des chevaliers et permettait d'identifier l'allié de l'ennemi.

Tribunaux et Commissions Royales

As-tu déjà reçu une assignation à témoigner à un procès, ou pour faire partie d'un jury? Dans ce cas, tu as peut-être remarqué que ta présence est exigée au nom de Sa Majesté la Reine. Les procès criminels s'intitulent "Regina v Smith" ("Regina" est le mot latin pour "reine" et "versus" signifie "contre"). Celui que nos amis américains appellent "procureur de district" (la personne qui représente l'Etat lors des procès criminels) se nomme au Canada "procureur de la Couronne". La Reine n'est certes pas impliquée personnellement dans les procès, mais le système judiciaire opère en Son nom pour démontrer que le Canada applique la primauté du droit et non les caprices d'un dirigeant ou un système de pots de vin bien trop courant dans les pays non démocratiques. Les juges portent allégeance à la Reine, (nos lois sont votées au Parlement en Son nom) et non à un politicien qui chercherait peut-être à imposer une certaine décision, ou emprisonner un opposant ou même pire. Si les Canadiens se doivent d'obéir aux lois, ils ont le droit de ne pas soutenir les politiciens, et sont libres d'exprimer leur volonté de changement à travers le Parlement. A l'occasion, le Gouvernement pourra demander à un juge ou à un groupe de juges de former une Commission royale, généralement afin d'enquêter de manière non partisane sur un sujet controversé. Quelques exemples de Commissions royales récentes incluent la Commission royale sur les peuples autochtones (1991-1996), la Commission royale sur les nouvelles techniques de reproduction (1993-1994) ainsi que la Commission royale sur l'avenir des soins de santé au Canada (2002-2004).

Terres de la Couronne et "King's Highways"

Si tu as déjà eu l'occasion de faire du camping dans un campement provincial, ou de pique-niquer dans un parc fédéral, tu as peut-être remarqué une pancarte affichant "Terres de la Couronne, ("Crown Lands"), chasse et pêche interdites". Non, la Reine ne possède pas personnellement ces terrains! Tout simplement, cela signifie que ces terres sont la propriété de l'Etat et c'est le gouvernement (que nous avons élu, provincial ou fédéral) qui les contrôle. De larges territoires de forêts et de plaines à travers le Canada sont propriété de la Couronne. Certains ponts sont également administrés par le gouvernement fédéral, et sont donc patrouillés par la GRC plutôt que par la police locale ou provinciale.

Certaines provinces telles que l'Ontario ont maintenu la tradition de désigner les autoroutes par l'appellation "King's Highways" (en relation avec le monarque au moment de leur construction). Cette appellation indique que ces routes sont accessibles à tout le monde, et rappellent le temps révolu où certaines routes étaient propriété privées, et qu'il fallait payer pour y accéder. Certaines routes portent le nom de nos monarques: le "Queen Elizabeth Way", qui relie Toronto à Niagara, à été nommé en l'honneur de la Reine mère lors de la tournée royale de 1939, le "Queen Elizabeth II Highway", qui relie Edmonton à Calgary, a été nommé ainsi par le gouvernement de l'Alberta lors du retour de notre Reine en 2005 à l'occasion du centenaire de l'Alberta au sein de la Confédération. "Highway 206" en Nouvelle-Écosse a également été rebaptisée "Jubilee Highway" en 2012.

Monnaie et Billets

Regarde tes pièces de change, chacune porte l'effigie de la Reine du Canada. Occasionnellement, tu verras des pièces à l'effigie de notre roi George VI, décédé en 1952. Beaucoup plus rarement (peut être oubliées au fond d'un tiroir), tu trouveras des pièces à l'image de George V, le grand-père de notre Reine. Elles ont toutes cours légal, mais tu voudras probablement garder les plus anciennes pour ta collection. Le portrait de la Reine figure également sur les billets de 20$. Depuis les débuts du Canada, certains billets de banque et toutes les pièces de monnaie ont porté l'image de notre monarque, en signe de fierté et d'identité nationale mais aussi comme garantie légale de leur valeur.

Jours Fériés et Fêtes Religieuses

La Reine a un "anniversaire officiel" dans chaque pays dont elle est le monarque. Au Canada, le Parlement a décidé que cet anniversaire coïnciderait avec le Victoria Day, qui marque l'anniversaire de la naissance de la Reine Victoria (34 Mai), mère de la Confédération et qui est l'occasion de célébrations populaires, pique-niques et feux d'artifice. Le jour de Noël, a midi, est diffusé le traditionnel message de la Reine au Commonwealth, un message de réflexion et d'encouragement. Nombreuses sont les familles canadiennes qui se réunissent autour de la télévision pour écouter ce message durant ce temps de fêtes si importante pour les chrétiens, mais aussi une période de réjouissances toutes religions confondues. La plupart des confessions religieuses incluent également la Reine dans leurs prières, régulièrement ou occasionnellement.

Décorations et Médailles

Nous avons tous vu les vétérans portant fièrement leurs médailles le jour du Souvenir. Ton voisin ou ton ami a peut-être reçu le Prix du Gouverneur général pour l'entraide ou la Médaille du Jubilé de Diamant. La Reine approuve personnellement la conception et l'attribution de toutes les décorations honorifiques canadiennes. Celles-ci comprennent le système national de distinctions honorifiques dont l'Ordre du Canada, de nombreuses décorations provinciales telles que l'Ordre de l'Ontario et l'Ordre du Mérite de la Saskatchewan, ainsi que les décorations attribuées à nos vaillants soldats telles que la Croix canadienne de Victoria et les médailles honorant l'héroïsme civil telle que la Médaille de la bravoure. Certains organismes sont également autorisés à attribuer des médailles ou autres décorations au nom de la Reine, telle que le Prix Aventurier de la Reine au sein des Scouts du Canada.

Serments à la Reine

Les juges, les élus parlementaires ou provinciaux ainsi que nos nouveaux concitoyens prêtent tous serment à la Reine au moment de prendre en charge leurs nouvelles responsabilités. Ils démontrent ainsi que leur allégeance est au pays tout entier, personnifié par la Reine. Le serment d'allégeance est mutuel: lors de son couronnement, la Reine a juré de servir ses sujets selon les lois de leurs pays respectifs. Certaines associations privées incluent également un serment de fidélité à la Reine, telles que le mouvement scout dont les membres prêtent allégeance à Dieu et à la Reine.

Portraits de la Reine

Vous verrez souvent le portrait de la reine affiché, entre autres, dans les casernes de pompiers, les écoles, bâtiments municipaux, salles d'audience et bureaux de poste. Disponibles gratuitement sur le site du Gouvernement canadien et celui de la Ligue monarchiste, ces portraits sont affichés par des organismes ou des individus canadiens comme signe de fierté nationale et d'affection envers notre souveraine, de la même manière que nous affichons dans nos maisons les photos et portraits des proches que nous aimons.

Timbres postaux

Postes Canada offre toujours au moins un timbre permanent à l'image de la Reine. Ces timbres sont dits d'usage courant. Au fil des ans, Postes Canada a également émis des timbres à l'effigie de la Reine et d'autres membres de notre Famille royale lors d'occasions spéciales, telles que le Jubilé d'or de Sa Majesté en 2002, le 100ème anniversaire de la Reine mère en 2000, le Jubilé de diamant de 2012 ainsi que les fiançailles de William et Catherine, suivies de leur mariage royal et de la naissance du prince George. Ceux-ci sont appelés timbres commémoratifs. Des timbres ont également été émis pour honorer d'anciens gouverneurs généraux ou les réunions du Commonwealth. Tout comme les pièces de monnaie et les billets de banque, ceux-ci gardent leur valeur à vie et contribuent à humaniser nos institutions monarchiques.

La Reine en Son Parlement

Le Parlement du Canada est composé de la Reine et de deux chambres: le Sénat et la chambre des Communes. Pour qu'un projet de loi obtienne force de loi, il doit obtenir la sanction royale. Le Parlement est convoqué par la Reine et ne peut être dissout que par un acte royal. La prorogation, ou fin d'une séance parlementaire, est également un acte royal. Le Parlement commence toujours par le discours du Trône, lu par le monarque ou le Gouverneur général, au niveau fédéral, et par le Lieutenant gouverneur au niveau provincial. Une recommandation royale accompagne toujours les projets de loi autorisant le Parlement à dépenser. C'est ainsi que se perpétue le rôle séculaire de la Couronne en tant que protectrice d'un système politique stable et juste.

Hymne Royal

L'hymne royal, connu sous le nom de "Dieu Protège la Reine", a été adopté par tradition (et non par loi du Parlement), et est chanté par tous ceux qui souhaitent exprimer leur loyauté à leur Souveraine et, par extension, à leur pays. Il est souvent joué ou chanté dans le cadre de cérémonies ou d'activités en tout genre: militaires, académiques, religieuses, etc.

Patronage Royal et Titre "Royal"

La Reine encourage les activités culturelles, éducatives et caritatives au Canada à travers l'attribution de la très rare et prestigieuse désignation "royal" ou "patronage royal". C'est ainsi que l'une de nos compagnies de ballet, célèbre à travers le monde, est devenue en 1953 le Ballet royal de Winnipeg, et la principale organisation de vétérans est devenue en 1962 la Légion royale canadienne. Parmi les derniers organismes à se voir attribuer le patronage royal, on trouve la Royal Canadian Numismatic Association (2007), le Royal Manitoba Theatre Centre et le Royal College of Chiropractic Sports Sciences (tous deux en 2010), ainsi que le Royal Canadian Marine Search and Rescue en 2012. Plusieurs unités de l'armée, de la police et d'autres entités gouvernementales sont également désignées par l'appellation "royal", telles que le Royal Newfoundland Constabulary. L'Association navale canadienne a reçu le patronage de la Reine en 1995. Divers membres de la Famille royale accordent leur propre patronage, tels que le prince de Galles au Regina Symphony Orchestra, et la princesse Royale (Anne) à la Canadian Therapeutic Riding Association.

Lever son Verre au Nom de la Reine

Par respect et par affection, de nombreux Canadiens lèvent leur verre à la santé de la Reine lors de dîners publiques, de célébrations militaires et de repas de famille, de la même mannière que tu lèves ton verre à la santé de tes parents lors de l'anniversaire de leur mariage, ou pour célébrer la promotion d'un ami.

Contact

  domsec (@) monarchist.ca
  (1-800) 465-6925
  La Ligue monarchiste du Canada
B.P. 1057
Succ Lakeshore Ouest
Oakville, Ontario L6K 0B2

Média sociaux